Dentisterie Brompton, Dentisterie Bromptonville, Dentiste Brompton, Dentiste Bromptonville, Luc Villemaire, Dentiste Sherbrooke, Orthodontie, Caroline Bélanger, Dentisterie Brompton, clinique dentaire Sherbrooke, Dre Caroline Bélanger, Blanchiment des dents, Chirurgie, Dentisterie esthétique, Dentisterie générale et familiale, Endodontie (traitement de canal), Orthodontie, Parodontie (traitement des gencives), Pédodontie (soins pour enfants), Prothèse fixe (couronnes et ponts), Prothèse partielle, Urgence, , 819 481-0273, dentiste, dentistes, centre dentaire, clinique dentaire québec

NOS SERVICES

 

OBTURATION

Les obturations, plus communément appelés plombages, permettent de réparer des caries dentaires, restaurer une dent abîmée, remplir un espace entre deux dents ou encore resurfacer une dent décolorée. Redonner la forme et la force initiale permet de rétablir la mastication avant qu’elle n’engendre des conséquences plus fâcheuses.

 

Les plombages gris et blancs ne sont recommandés que pour les petites réparations dentaires. Les traitements d’obturations répétés auront pour effet de rendre les dents plus fragiles. Lorsque la réparation excède la moitié de la dent, on optera plutôt pour une couronne.

 

Plombage gris (amalgame)

L’amalgame se compose d’un alliage d’argent, d’étain et de cuivre liés à du mercure. Même si la recette peut sembler intimidante, il a été démontré qu’elle ne présente aucun danger pour la santé du patient et son efficacité a été prouvé maintes fois.

 

De par sa couleur grise, l’amalgame compromet l’esthétisme du sourire mais compense en offrant une grande durabilité grâce à sa résistance à l’usure. Il sert majoritairement à réparer les dents arrières qui sont soumises à de plus grandes forces mécaniques lors de la mastication.

 

Toutefois, l’amalgame peut prendre de l’expansion avec le temps, ce qui peut entraîner dans certains cas des micro-fractures de la dent.

 

Plombage blanc (composite)

Le composite se constitue de quartz, de silicone et de zinc. Ce matériau offre un meilleur résultat esthétique puisque qu’il peut adopter plusieurs teintes s’apparentant aux couleurs des dents. Il offre une bonne résistance à l’usure; il peut donc être utilisé pour les dents postérieures.

 

Toutefois, les composites s’avèrent un peu moins durable et comme ils se contractent après la mise en place, ils présentent un risque d’infiltration bactérienne pouvant causer une carie.

 

On peut comparer une couronne à une sorte de chapeau sculpté comme une dent qui sert à recouvrir une dent cariée ou endommagée. Elle peut servir dans les cas suivants :

 

  • Restaurer une dent cassée, usée, mal formée ou décolorée

  • Protéger une dent contre les dangers de bris si elle est cariée ou fissurée

  • Reconstruire une dent à la suite d’un (traitement de canal) hyperlien

  • Renforcer une dent AVEC UN GROS PLOMBAGE

  • Servir de pilier à un (pont fixe) hyperlien

 

Les couronnes se font en céramique, car il s’agit du matériau qui se rapproche le plus de l’émail dentaire et elle n’altère pas la mastication. Comme l’émail et la céramique ont une dureté similaire, une dent restaurée n’abimera pas prématurément les dents avoisinantes.

 

Grâce à l’avènement d’une nouvelle technologie de restauration CAD/CAM, la procédure des couronnes dentaires nécessite désormais qu’un seul rendez-vous. Plus besoin de restaurations temporaires, tout se fait en une seule anesthésie. Elle s’avère également moins dispendieuse puisque tout le processus s’effectue en clinique.

 

La procédure prend environ 2h30. Après un examen initial, le dentiste détermine la grosseur, la dureté et la teinte du bloc de céramique à tailler parmi un large éventail qui peut imiter tous les types de dents.

 

Le bloc est ensuite inséré dans la chambre d’usinage de l’appareil qui reproduira la dent à partir d’un modèle 3D, et ce, en moins de 20 minutes. 

La couronne fraîchement taillée est finalement installée en bouche.

 

Le résultat final devient plus durable qu’un plombage blanc, redonnant près de 98% de la force de la dent originale. Sa durée de vie peut dépasser les 20 ans.

Facettes de porcelaine

Les facettes de porcelaine permettent de corriger des problèmes purement esthétiques du sourire en recouvrant la face avant des dents. Elles peuvent entre autres :

 

  • Rectifier la teinte des dents

  • Fermer un espace entre deux dents plus communément appelé diastème

  • Aligner des dents mal positionnées ou mal alignées

  • Restaurer des dents usées

  • Renforcer une dent à l’émail usé

COURONNES / INCRUSTATIONS/FACETTES

 

TRAITEMENT DE CANAL

La partie dite vivante d’une dent se nomme la pulpe. Elle est formée entre autres de vaisseaux sanguins et de nerfs. Sa fonction principale est d’approvisionner la dent en nutriments. Même si elle est protégée par l’émail et la dentine, il arrive que la pulpe s’infecte à cause d’une carie non traitée ou d’un impact sur la dent.

 

L’inflammation et l’infection de la pulpe peuvent entraîner la mort du nerf de la dent et les bactéries peuvent causer un douloureux abcès à la base de la racine. Cette infection peut se manifester sous plusieurs symptômes :

 

  • Douleur à la dent

  • Sensibilité exagérée au chaud et au froid

  • Décoloration de la dent

  • Enflure et douleur de la gencive

 

Le traitement de canal reste l’option la plus abordable pour sauver une dent malade, car l’extraction peut causer le désalignement des dents voisines ou encore entraîner des problèmes de mastication et de machoire. Son coût dépend du nombre de canaux; les incisives, les latérales, les canines en ont généralement qu’un; les prémolaires entre un et deux; les molaires peuvent en avoir entre trois et quatre.

 

Pour déterminer si une dent est morte ou malade, le dentiste peut procéder à plusieurs tests :

 

  • Radiographie de la dent

  • Test de sensibilité au froid avec un coton tige gelé

  • Test de percussion avec un miroir de dentiste; une dent infectée sera plus douloureuse que les autres

 

Le traitement de canal se fait en quatre étapes et contrairement à la croyance populaire, il se fait presque sans douleur. La dent est anesthésiée et protégée par une digue pour éviter la contamination par la salive. Le dessus de la dent est percé afin de retirer la pulpe infectée avec des instruments manuels. Le creux laissé à l’intérieur de la dent est ensuite scellé avec un matériau de remplissage plastique. L’ouverture du dessus est finalement réparée avec une couronne ou avec un plombage.

 

PONT FIXE

Remplacer une dent manquante devrait toujours être votre priorité, entre autres pour l’esthétisme mais aussi pour éviter des conséquences telles que le déplacement, le déchaussement et la perte éventuelle des dents adjacentes qui chercheront à combler le vide. Vous pourriez aussi souffrir de problèmes de mâchoires puisqu’un espace dans votre dentition changera votre mastication.

 

Un pont fixe permet de remplacer une ou plusieurs dents manquantes et il représente une solution de rechange aux implants lorsque les conditions sont moins favorables. Simplement, le pont est une ou plusieurs dents artificielles supportées par les dents avoisinantes.

 

Plusieurs sortes de ponts sont offerts; leur nom est déterminé par la façon dont ils sont attachés. Leur durée de vie dépasse les 10 ans.

 

Le pont conventionnel

Ce type de pont nécessite la taille des dents piliers, les dents adjacentes à l’espace vide qui serviront d’ancrage pour le pont. Une chaîne de couronne sera ensuite installée tant pour combler le vide des dents perdues que pour couvrir le dessus des dents piliers. Cette procédure change la forme des dents adjacentes de façon permanente, mais permet une attache plus solide, augmentant la durée de vie de la procédure.

 

Le pont papillon

Ce type de pont est supporté par deux ailerons métalliques qui s’appuient sur la face cachée des dents adjacentes. Il sert à remplacer une ou deux dents au maximum puisqu’il est moins solide que le pont conventionnel. Par contre, il n’endommage pas les dents adjacentes qui servent de piliers.

 

Le procédure nécessite en général deux rendez-vous. Une fois le type de pont choisi, ce dernier sera conçu en laboratoire à partir d’empreintes de votre bouche. Si vous optez pour un pont conventionnel, vos dents piliers seront taillées avant l’installation d’un premier pont temporaire qui servira à stabiliser les dents avoisinantes et qui permettra de tester la configuration en bouche. Une fois bien ajusté, le pont temporaire sera retiré et remplacé par le pont permanent.

 

PROTHÈSES AMOVIBLES

Remplacer une dent manquante devrait toujours être votre priorité, entre autres pour l’esthétisme mais aussi pour éviter des conséquences telles que le déplacement, le déchaussement et la perte éventuelle des dents adjacentes qui chercheront à compenser. Vous pourriez aussi souffrir de problèmes de mâchoires puisqu’une béance dans votre dentition changera votre mastication.

 

Malgré le développement de nouvelles technologies dans le monde de la dentisterie, les prothèses amovibles demeurent une option de traitement valable pour remplacer des dents manquantes.

 

Elles permettent de remplacer un plus grand nombre de dents que les ponts fixes et représentent une alternative plus abordable que les implants TROUVER DE QUOI. Elles empêcheront aussi le déplacement des autres dents et préserveront la mastication.

 

La procédure s’étale sur cinq rendez-vous. Une première prise d’empreintes de votre bouche permettra de concevoir un meilleur moule pour une seconde prise d’empreintes plus précise. Un connecteur qui servira de squelette à la prothèse sera conçu en laboratoire à partir de ce deuxième ensemble d’empreintes. Une fois testé en bouche, le connecteur sera renvoyé en laboratoire pour y ajouter les dents artificielles dont la forme et la teinte auront été prédéterminées dans les rendez-vous précédents. Finalement, si la prothèse convient, elle sera renvoyée au laboratoire pour une cuisson finale.

 

Dans le cas d’une prothèse partielle, les dents qui serviront d’ancrage devront assumer des fonctions additionnelles, il n’est donc pas impossible qu’elles doivent être stabilisées par des restaurations individuelles allant d’obturations simples aux couronnes en céramique.

 

Il faut prévoir environ deux mois entre l’examen inital et la mise en bouche finale de la prothèse.

MALADIES DE GENCIVES

Un mauvais brossage, une utilisation peu fréquente de la soie dentaire et le tabagisme entraineront une accumulation de bactéries dans la crevasse gingivale, le petit sillon situé à la jonction de la dent et de la gencive. Ces bactéries pourront causer des maladies parodontales.

 

La gingivite est le premier stade de la maladie. Elle se caractérise par une inflammation de la gencive autour des dents et peut être soignée si traitée. On la reconnaît aux gencives enflées et rougêatres qui saignent lors du passage de la soie dentaire. Les saignements sont causés par la dilatation des vaisseaux sanguins de la gencive, une réaction du corps qui cherche à acheminer plus de globules blancs au site d’infection. Ces symptômes sont sans douleur, ils peuvent donc passer inaperçus permettant à la maladie de progresser sournoisement.

 

Le tartre représente un facteur important d’irritation puisque qu’il s’accumule à la base des dents et il ne se déloge pas avec une brosse à dents ou avec la soie dentaire. Seul un nettoyage complet effectué en clinique peut en venir à bout, d’où l’importance de visiter son hygiéniste tous les six mois. Le brossage adéquat, la soie dentaire et le rince-bouche aideront à retarder sa formation.

 

La parodontite est la stade avancé des maladies parodontales; lorsque la gingivite non-traitée a progressé jusqu’à détériorer la gencive et l’os qui supporte les dents. Le tartre non-délogé érodera le parodonte, le tissu composé entre autres de ligaments, d’os et de gencives qui soutient chacune des dents. À la longue, les dents se retrouveront déchaussées et leur racines deviendront exposées. Comme les dents auront perdu leur soutien, elles deviendront mobiles et pourront même tomber si la maladie progresse.

 

Même si ce stade de la maladie est irréversible, il est toutefois possible de procéder à un surfaçage radiculaire, un traitement qui sert à remodeler les gencives autour de la dent pour renforcer le soutien et résorber les crevasses gingivales.

 

Guérit pas mais se stabilise

 
 

DENTS DE SAGESSE

Les troisièmes molaires sont mieux connues sous le nom de dents de sagesse. Comme la mâchoire humaine a changé au cours de l’évolution, leur position dans la bouche les ont rendus quasi-obsolètes puisqu’elles sont inutiles à la mastication.

 

Désormais, ces dents entrainent des complications chez la plupart des gens et il est souvent recommandé de les extraire. En effet, seulement 5% de la population aurait l’espace nécessaire pour accueillir quatre dents de sagesse fonctionnelles et sans pathologies.

Si vous approchez l’âge adulte, ou si ce n’est pas déjà fait, il est important de consulter votre dentiste pour obtenir une radiographie afin de déterminer la position de vos dents de sagesse. La chirurgie et la guérison sera fera plus aisément chez un adulte de moins de 25 ans puisque les racines des dents ne sont pas complètement formées et que l’os autour de la dent est moins rigide. D’où l’importance de consulter tôt puisque les patients âgés de plus de 25 ans devront consulter plutôt un chirurgien maxillo-facial.

 

Selon la position de vos dents de sagesse, quelques complications sont à prévoir.

 

Si elles sont sous la gencive, donc incluses, elles peuvent entrainer la formation de kystes, voire de tumeurs dans certains cas.

 

L’extraction de dents incluses qui ne présentent aucun symptôme sera contre-indiquée pour les personnes âgées de plus de 30 ans, car les risques de complications sont plus élevés.

 

Si vos dents de sagesse sont partiellement incluses, vous êtes à risque de pathologies liées à une mauvaise hygiène. Comme il est difficile de bien nettoyer cet espace reclus, les bactéries de la bouche peuvent causer des infections de la gencive, de l’os ou causer une carie dentaire qui sera irréparable si elle est sous la gencive.

 

Si vos dents de sagesse sont complètement sorties, vous pouvez toujours être à risque de pathologies liées à l’hygiène, car elles restent difficiles à nettoyer. De plus, elles peuvent causer des lésions si elles poussent vers les joues ou bien désaligner le reste de vos dents. Si une seule de vos dents de sagesse pousse hors de la gencive, elle pourrait pousser en recherche d’un contact avec une autre dent. Si elle n’en trouve pas, elle pourrait aller jusqu’à la gencive opposée, rendant la mastication douloureuse.

 

L’opération réalisée en clinique se fait presque sans heurts puisque la bouche est anesthésiée. C’est le processus de guérison qui est souvent plus douloureux chez le patient, c’est pourquoi on procède la plupart du temps à l’extraction des quatre dents de sagesse en même temps.

 

On peut s’attendre à une semaine de convalescence par la suite. S’il y a enflure, car cela n’arrive pas à tout coup, elle atteindra son apogée après deux ou trois jours avant de se résorber en trois jours.

 

BLANCHIMENT

Même si vous vous brossez les dents deux fois par jour et que vous vous passez régulièrement la soie dentaire, vos dents peuvent se colorer à cause de plusieurs facteurs.

 

Le tabac contient du goudron ainsi que de la nicotine ‒ ingrédient qui jaunit au contact de l’oxygène ‒ qui causent des taches en profondeur.

 

Les médicaments de la famille des tétracyclines qui servent entre autres à traiter l’acné ou les bronchites peuvent colorer les dents en profondeur.

 

Les dents se teintent avec l’âge puisque l’émail en surface qui s’amincit immanquablement avec le temps révèle la dentine de la dent qui est naturellement plus jaunâtre.

 

Quelques aliments et boissons fortement teintés peuvent colorer les accumulations de plaque et de tartre en surface des dents. Parmi ceux-ci on retrouve le café, le vin, le thé, les boissons gazeuses et les jus de fruits foncés ainsi que les betteraves. Parfois, un simple nettoyage et polissage réussiront à déloger ces taches.

 

Si les taches persistent, vous pouvez opter pour un traitement de blanchiment. Par contre, le blanchiment est contre-indiqué pour les femmes enceintes en raison des produits utilisés ainsi qu’aux personnes portant des broches.

 

Les trois façons de blanchir les dents sont avec des bandes de blanchiment vendues en pharmacie, en clinique avec des appareils spécialisés ou à la maison avec des gouttières.

 

Ces gouttières sont moulées par votre dentiste à l’aide d’une empreinte de vos dents afin qu’elles s’adaptent parfaitement à votre bouche. Vous déposerez ensuite une quantité prédéterminée de gel blanchissant à base de péroxyde dans ces gouttières que vous porterez de nuit ou de jour à votre discrétion. Le traitement dure généralement deux semaines, mais peut s’étendre sur six mois selon l’avis du dentiste.

 

Une première consultation vous orientera vers la solution optimale et déterminera votre teinte initiale. Les résultats varient grandement selon la couleur initiale des dents, mais en général vous pouvez vous attendre à obtenir des dents de deux à sept teintes plus blanches. Les dents garderont leur nouvelle couleur durant une à trois années selon votre hygiène buccale. À noter que les couronnes et les plombages ne sont pas affectés par le blanchiment.

Heures

d'ouverture

Nos coordonnées

Rendez-vous

  • White Facebook Icon

Lundi:          8h30 - 16h30

Mardi:         12h30 - 20h30

Mercredi:   12h30 - 20h30

Jeudi:          8h30 - 16h30

Vendredi:   8h30 - 16h00

Samedi:      Fermé

Dimanche: Fermé

Vous pouvez également nous contacter par courriel   info@dentisteriebrompton.com

© 2018 créé par Julye Fortier photographe